samedi 19 janvier 2013

Sans pratique

Debout sur les pavés du port elle attend
                                                    près de l’entrée déclose

                 sa chair creusée par trop de vie s’exhibe
                                                      sur les membres croisés
                  ses verres fumés n’abandonnent
                                      aux yeux du flâneur
                                            qu’un semblant
                                                coiffé d’une touffe orange
                                                                       vif
                                        Taisant les minutes sans pratique