jeudi 31 janvier 2013


La mignonne



A la mignonne deux habituels
                                            appuient leur soif
                                                                         sur le zinc en cuivre
                                             Pointent leurs yeux
                                                sur le monde ambulant dans le dehors frileux 
                                                sans appétit pour le vivre

                                              Lâchent quelques mots entre eux
                                                                                   miettes du rien

                                                 Abreuvent leurs jours sans désaccord



       Le patron trimballe son envie
                                               sans frousse
          entre les tables serrées
                                              leurs ptits nouveaux un peu timides

                             Propose son accueil bolide
                                                                     à ces gars dans leur coins tassés
                              journal café merci ô folie

                              Excite l'ambiance en creux

                               Tente le bien
                                                en une musique aux bons accords



Le faux s'abstient au bistrot
                                          halte du poète de passage
                                   où s'apaisent les maux
      dans l'incertain peu sage